+ 32 2 640 21 23 | Urgence 24/24, 7/7

Les allergies

Les allergies

Les allergies sont régulièrement responsables de démangeaisons chez nos animaux de compagnie. Les principales allergies rencontrées en dermatologie vétérinaire sont les allergies aux piqures de puces, les allergies alimentaires et les allergies aux allergènes de l’environnement : les acariens de la poussière de maison, les acariens de stockage, les pollens… on parle alors d’atopie. Cette dernière toucherait 10 à 15% de la population canine. Elle peut être saisonnière dans le cas d’allergie aux pollens.

Chez le chien

Chez le chien, de nombreuses races sont prédisposées aux allergies avec des symptômes et atteintes variables : démangeaisons, croutes, léchage des pattes, conjonctivite allergique, otites, … Le diagnostic et la prise en charge des allergies chez les chiens sont complexes et font intervenir différents traitements qui se complètent les uns les autres: anti-prurigineux, antiparasitaires, traitements des infections secondaires, shampooings, rétablissement de la barrière cutanée … La gestion des allergies nécessitera une bonne compréhension ainsi qu’une bonne compliance de la part du propriétaire. Dans les cas sévères et lorsque les soins ne sont pas adaptés, les surinfections bactériennes et fongiques sont fréquentes et nécessitent alors l’usage d’antibiotiques ou d’antimycosiques de manière répétée.
Otite érythémato-­-cerumineuse chez un chien allergique.

Chez le chat

Chez le chat, les manifestations des allergies en dermatologie sont variables: démangeaisons et ulcérations de la face, croutes répandues sur tout le dos, léchage compulsif de certaines parties du corps… Les surinfections bactériennes sont beaucoup plus rare que chez les chiens, mais les chats sont capables de s’automutiler sévèrement, provoquant alors des lésions très impressionnantes !
Multiples papules érythémateuses sur le dos d’un chat allergique aux piqures de puces
Le « prurit » est le principal symptôme observable par le propriétaire d’un chien allergique. Il peut se manifester par du lèchage, du grattage, des mordillements, ou le frottement des zones atteintes. A l’heure ou l’usage excessif des antibiotiques est de plus en plus pointé du doigt en médecine vétérinaire, la prise en charge précoce des animaux allergiques et la réalisation d’examens complémentaires permettant de détecter la présence de ces surinfections bactériennes sont indispensables afin de mettre en place un traitement raisonnable et adapté ! Si votre animal se gratte, ne le laissez pas s’infliger des lésions qui risquent de se surinfecter. Consultez rapidement et évitez lui l’administration répétée d’antibiotiques !
Secured By miniOrange